On se connecte !

Culture & Découverte

L’hypnose thérapeutique, c’est quoi ?

Avatar

Publié

le

Être sous hypnose, dans un cadre thérapeutique, c’est être dans un état de conscience légèrement modifié. Cela permet d’orienter son attention vers un objectif.

Vais-je me prendre pour une poule, ou manger des oranges en pensant que ce sont des pommes ?

Non, rassurez-vous ! L’hypnose thérapeutique est bien différente de l’hypnose de spectacle, telle que l’on peut la voir dans les cabarets, et dont l’unique but est de distraire un public… presque toujours au détriment de la personne choisie dans l’assistance.

L’hypnose thérapeutique n’a qu’un seul objectif : vous rendre la vie plus facile, en vous aidant à atteindre vos objectifs.
 

Les origines

La technique la plus connue est appelée “hypnose ericksonienne”, du nom de son inventeur, le psychiatre américain Milton H.Erickson.

Milton était dyslexique, daltonien et handicapé. Il y en a qui ne sont pas aidés dans la vie… mais ça ne l’a pas empêché de développer une technique qui permet aujourd’hui à des dizaines de milliers de personnes de mieux vivre. Merci Mimi !

Mister Erickson a un excellent sens de l’observation. Il découvre l’hypnose alors qu’il est étudiant en Médecine. L’objectif est de limiter les états d’angoisse et de dépendance.

Découvrez les leçons de bonheur
 

La pratique

Concrètement, l’hypnose se pratique le plus souvent à deux : un hypnothérapeute et un patient. Le thérapeute parle au patient, l’accompagne, le guide, l’aide à aller puiser dans ses ressources pour trouver des solutions à ses problèmes.

L’objectif est d’aller communiquer avec une partie du cerveau qu’on laisse habituellement bien tranquille dans son coin : l’inconscient.

La séance est une orientation. Ce n’est pas le thérapeute qui agit, mais le patient. C’est une coopération entre eux deux qui permettra d’atteindre les objectifs fixés par le patient.
En hypnose thérapeutique, le thérapeute guide, mais le patient est seul maître à bord.
 

Est-ce que je suis hypnotisable ?

Seulement 5% des personnes ne sont pas hypnotisables, selon une étude de l’université de Stamford, et 10% des gens peuvent très rapidement entrer en hypnose profonde (ce sont les personnes choisies parmi le public lors des spectacles d’hypnose).

Pour savoir si cette méthode vous convient, passez le test du Guide du développement personnel.
 

Est-ce qu’il y a un risque de manipulation ?

Non, pas plus qu’avec une autre thérapie. Vous pouvez lire notre article sur le sujet.

Vous avez envie de réagir, de partager votre expérience ?
Laissez un commentaire ci-dessous, ou rejoignez-nous sur notre page Facebook !

Crédit photo : Tim Foste – Unsplash

Poursuivre la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Publicité